POTAGES AUX ASPERGES TRES ECONOMIQUES

J’ai horreur de jeter.
Déjà gosse, je recevais une bonne claque, quand je jetais un simple croûton de pain.
Et puis un jour, je me suis retrouvé dans une situation bien triste. J’avais tout juste de quoi acheter une baguette qui devait durer deux jours.

Les leçons de la vie sont celles qui vous marquent le plus.

Maintenant que je suis « retombé sur mes pattes », mais je suis resté économe, c’est-à-dire respectueux.
Que voulez-vous que je dise si d’aucuns me considèrent comme radin !

J’aime jouer au « cuisinier bricoleur. »
J’aime faire des essais.
Parfois, ils ratent, alors, tant pis pour moi.
Parfois, ils réussissent, alors je suis fier comme un roi.

POTAGES AUX ASPERGES DE RÉCUPÉRATION

J’ai mis le mot « potages » au pluriel car il existe plusieurs « combines ».

Solution N° 1 : les asperges tout-venant :

Le marché commence très tôt le matin.
Si vous donnez la priorité à la qualité des produits, il faudra vous lever tôt. C’est au petit matin que les légumes se réveillent dans toute leur splendeur et leur fraîcheur.

Les clients prennent toujours ce qui reste de mieux, et au fur et à mesure, la qualité commence à baisser.
En fin de journée, les marchands regardent leur montre. Il est temps de ranger : on solde.

C’est l’heure de la ménagère économe, l’heure des petites mains.
Les laitues se vendent par cageots entiers pour le prix d’une seule, le matin même.

Du côté des asperges, on trouve celles qui ont été cassées, les trop grosses ou les trop fines. II n’est jamais bon d’être hors normes.
C’est le bon moment pour acheter des asperges destinées à être transformées en potages.

Solution N° 2 : les pelures et des asperges

L’autre solution consiste à utiliser les parures des asperges.
Par définition, le mot « parures » désigne tout ce que l’on enlève pour ne garder que le meilleur. Par extension, le verbe « parer » désigne donc l’action.

Petite anecdote /

Je reviens sur un fait qui me fait secouer la tête.

L’autre jour, j’attendais mon tour devant un vendeur d’asperges.
J’ai discuté avec une dame.

— Vous avez l’air de vous y connaître, Monsieur,
— oui, je suis un peu de la partie.
— quel genre d’asperges achetez-vous ?
— si elles sont pour mon usage personnel, je choisis des grosses.
— je croyais que les plus petites étaient meilleures.
— ah, bon ! Les asperges, il faut les peler et parfois, selon la saison, les pelures sont relativement épaisses. Rien de plus désagréable que les asperges avec des fils !
— donc vous pelez les asperges ?
— oui et fortement. Les grosses asperges sont faciles à peler. Les petites, quand elles sont pelées, il n’en reste plus rien.
— ceci explique que les grosses sont plus chères.
— c’est juste le contraire.
— j’ai appris quelque chose.
— oui, on gagne sur toute la ligne, car avec les pelures, je prépare un potage.

POTAGE AUX ASPERGES

Ingrédients :

Phase 1 :

— des asperges solution 1 ou solution 2

Phase 2 :

— 50 g de beurre
— 1 blanc de poireau ou 100 g d’oignon
-50 g de farine ou 100 g de pomme de terre.

Finition :

1 dl de crème épaisse.

Progression :

— taillez les parures en petits morceaux pour casser les fils.
— mettez les parures à cuire départ eau froide.
— laissez cuire 45 minutes.
— laissez infuser pour que l’eau prenne bien le goût d’asperges.
— passez dans une passoire.
– faites réduire l’eau pour ne garder que 1,5 l. (Concentration du goût.)

— faites suer les blancs de poireau émincés ou l’oignon dans le beurre.
— pour la liaison, ajoutez la farine et mélangez bien ou la pomme de terre taillée en tranches.
— mouillez avec l’eau des asperges.
— laissez cuire. (Attention ! la farine attache facilement)

— mixer et passez au chinois.
— ajoutez la crème.
— vérifiez et rectifiez l’assaisonnement.

Servir chaud.
Possibilité de servir des croûtons toujours à part.

COMMENTAIRES DU CHEF :

Ce potage possède un bon goût et il est peu onéreux. Maintenant, rien ne vous empêche de l’améliorer à votre manière. (finir en crème ou en velouté)
On peut garder quelques pointes d’asperges, que l’on taille ne rondelles, qui seront cuites dans de l’eau et ajoutées en garniture.
On peut aussi terminer le potage en « velouté » voir ICI.

Comme je l’ai indiqué, il vaut mieux cuire les pelures dans de l’eau afin d’en recueillir le goût.
Si vous avez la mauvaise idée de vouloir mixer les pelures, vous aurez une surprise. Il vous faudra pas mal de temps pour enlever les fils qui se sont ficés autour des couteaux de votre mixer.

Bon appétit.

N’oubliez pas la bonne façon de cuire les asperges voir ICI
IL y a de nombreux articles sur ce site: retrouvez-les grâce au moteur de recherche du site voir ICI
Les illustrations photographiques sont soumises à © Jean-Paul Brobeck alias Papy Jipé.

Première solution conserver l’eau de cuisson des asperges.

Deuxième solution : utiliser les pelures des asperges.

Les cuire longue dans de l’eau puis les passer au chinois pour recueillir l’eau de cuisson parfumée.

Puis vous commencer un potage classique en faisant suer des blancs de poireaux ou de l’oignon.

Retour page accueil du site et du moteur de recherche : ICI petite loupe dans le carré vert

Retrouvez Papy

 

Website  1
http://www.unmiroirpour3visages.com

Website 2
http://trucapapy.com

Livres :
https://trucapapy.com/?s=livres
https://trucapapy.com/les-histoires-de-mon-patelin-2/

Audiovisuels :
https://www.youtube.com/channel/UC5Ntaw4v4nqPPbefbLKLuqA

https://studio.youtube.com/channel/UCe13PLpL_6ctK9umvLAUleA/videos

Papy à la TV :

https://www.dailymotion.com/video/x1jt46m

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*