MENUS SEMAINE n° 29

L’été est sur les rails.
En êtes-vous bien sûrs ?
La plupart des régions de notre pays sont noyées.
Il n’est jamais tombé autant de pluie.
Rien à voir pourtant avec nos voisins où les morts se comptent par dizaines.
Le Rhin déborde.

On défile dans les rues, non pas contre la covid, mais contre les vaccinations.
A chacun sa liberté, y compris celle de tuer les autres ?
On n’en est plus à la non-assistance à personne en danger, mais à l’homicide avec préméditation. On ne pourra pluss arquer que l’on ne savait pas.

Dans la cuisine, c’est le train-train.
On ne sait plus à quel Saint se vouer.
Un jour il fait froid, l’autre il fait trop chaud.
Ah si seulement on pouvait changer l’orthographe de « Saint »
Lequel ? Les deux mon général , !

– nous resterons donc fidèles à nos crudités.
– nos salades mélangées.
– nos légumes secs en vinaigrette.
– les différentes variantes des salades de riz,
– les œufs en gelée, en omelette même froide avec coulis de tomates.
– les tomates farcies au thon. ICI

– les viandes froides,
– le poulet rôti,
– tenez, pourquoi pas une palette de porc à la diable ?
– une palette à la bière ICI
– en bord de mer, poissons, coquillages et crustacés.
-moule à la façon de Papy ICI
– en montagne, les truites aux amandes, au bleu etc…

– profitez des fruits qui sont nombreux.
– les cerises vont sur leur fin.
– un ananas flambé.
– une bonne pastèque bien fraîche.

– glaces, sorbets, granités vous tendent les bras.
– fromages blancs sucrés, avec un petit coup de schnaps, pour les adultes seulement.

COMMENTAIRES DU CHEF :

Un petit truc :

Amusez-vous à marier épices avec fruits.
– la pastèque aime bien le piment d’Espelette.
– le melon adore le poivre du moulin.

Profitez, car le temps passe vite, la vie ne fait que filer.

Mais accordez aux autres le droit d’être aussi en bonne santé.

 


Que serait la cuisine française sans ses oignons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*