SALADES CUITES

L’année 2022 entrera dans les annales à cause des incendies qui ont ravagé les forêts. Des milliers d’hectares, non pas seulement d’arbres, mais de travail de tous ceux qui les ont plantés et soignés

Le monde agricole a également beaucoup souffert à cause des gels tardifs du printemps, mais surtout à cause de la sècheresse.

Il y a quelques années, « on » attendait les preuves formelles du réchauffement climatique. À l’heure actuelle, elles sont inéluctables et elles risquent fort de s’aggraver. Elles vont changer la face du monde.

Encore faudrait-il prendre les « bonnes décisions » en faisant abstraction de tous les lobbyings et tous les intérêts particuliers. Il y va maintenant de la survie de l’espèce.
Quel monde pour nos enfants et petits-enfants ?

Je ne suis qu’un simple professeur de cuisine, jardinier à mes heures, et comme tous les jardiniers, l’année 2022 a posé de nombreux problèmes.

Nul doute, 2022 est une année à tomates. Elles ont réussi à merveille. Mais, dans certaines régions, inutile de semer des radis. Ils deviennent  fibreux avant d’atteindre la taille adulte.
Autres soucis : les salades. Chaleur et manque d’eau, et voilà les salades qui montent en graines.
Dommage, quand même pour le travail, les frais., les espoirs déçus.
J’ai horreur de jeter et comme je n’élève pas de poules, la vue de mes salades qui montent m’a rendu triste.

J’ai donc appelé à la rescousse, mon autre moi-même : le cuisinier.

Dis voir, on ne peut rien faire avec mes salades ?

– On peut toujours essayer de les préparer en potage, ou de les cuire comme on le ferait pour les salades braisées, en aménageant bien sûr la technique.

Va pour les potages : voir ICI
Va aussi pour les salades braisées.

SALADES BRAISEES VERSION S.O.S.

Cette recette n’a rien à voir avec les laitues braisées qui sont un régal pour de nombreux cuisiniers.
Il s’agit ici de faire de la récupération, des économies, d’éviter un crève-cœur.

La recette est très simple :

– nettoyez les salades au mieux de vos possibilités.
– récupérez les feuilles en éliminant les trognons et toutes les parties fanées.
– taillez les feuilles en chiffonnage (lanières fines).

– ciselez finement un oignon.
– le faire suer dans un peu de matière grasse de votre choix, mais sans coloration.
– ajoutez la salade.
– mettez un couvercle.
– la salade va fortement diminuer de volume.
– on dit que la salade « tombe. »

– l’opération dure une vingtaine de minutes à feu doux.

– mouillez ensuite avec :
– un jus de légumes,
– de l’eau avec un cube de volaille,
– un reste de sauce blanche diluée,
– du lait.

Enfin, ce que vous avez sous la main.

Laissez cuire en surveillant la réduction (l’évaporation) pour éviter que cela n’attache.
– ajoutez un peu de crème.

À servir avec du poisson, une viande blanche.

COMMENTAIRES DU CHEF :

Bien sûr, nous ne sommes pas dans une démarche de grande cuisine, mais plutôt dans de la récupération. Je préfère d’ailleurs parler de respect de la nature.
Attention, la salade est longue à cuire.
Goûtez pour être sûr de votre résultat.

Finalement, avec un peu de soin, le résultat est bon et surtout, il vous donne bonne conscience.

Les illustrations photographiques sont soumises à © Jean-Paul Brobeck alias Papy Jipé.

faire suer des oignons ciselés. Attention pas de coloration. Prendre un bouquet de feuilles de salades. Taillez en chiffonnade de taille moyenne. Ajoutez la salade sur les oignons suésSaler très peu et cuire avec un couvercle. Au besoin un peu d’eauLa salade va ” tomber”.  : réduireMouillez avec ce que vous avez. Laissez réduire encore 30 minutes ; crémez et goûtez avant de servir.

Retour page accueil du site et du moteur de recherche : ICI

Retrouvez Papy

 

Website  1
http://www.unmiroirpour3visages.com

Website 2
http://trucapapy.com

Livres :
https://trucapapy.com/?s=livres
https://trucapapy.com/les-histoires-de-mon-patelin-2/

Audiovisuels :
https://www.youtube.com/channel/UC5Ntaw4v4nqPPbefbLKLuqA

https://studio.youtube.com/channel/UCe13PLpL_6ctK9umvLAUleA/videos

Papy à la TV :

https://www.dailymotion.com/video/x1jt46m

Views: 518