MENUS DE LA SEMAINE N° 38

L’automne frappe à notre porte. Il faut encore vite profiter des derniers légumes et fruits de l’été qui s’en va.
Oh bien sûr, les us et coutumes ne sont plus ce qu’ils étaient, dirait grand-père ; mais c’est une phrase que l’on se transmet de génération en génération, voire de civilisation en civilisation ; enfin je veux dire de période historique en période historique.
Chaque génération regrette « que les jeunes ne sont plus ce qu’ils étaient dans le temps »
« Perpetuum mobile ».

Le sage ne vit pas au présent, car ce faisant, il ne regarderait ni vers le passé ni vers l’avenir.
Non, le sage profite de chaque instant. « Hic et nunc ! »

Sur le marché, flotte comme un air de nostalgie. On commence à dire « au revoir » aux derniers melons, aux pêches et nectarines, mais on salue l’arrivée des premières pommes, des premières poires et surtout des raisins. Petite larme pour les pêches des vignes qui ont joué les filles de l’air.

Côté légumes, vous avez encore le grand choix, mais attention, si vous voulez manger local, il  faudra passer du côté des étals des petits paysans qui commencent à vider leurs jardins.

Oh bien sûr, l’hémisphère Sud va prendre la relève. Éternel mouvement de balancier entre le Sud et le Nord. Certains soulignent l’importance de la découverte de la culture des pommes de terre dans la disparition des famines. C’est vrai, Parmentier mérite une fière chandelle, mais, comme j’ai toujours l’esprit libre et souvent mal tourné, je prétends que cargos et avions, ont également leur part de mérite.
Arrêtez le trafic international et  les problèmes rappliquent au galop.

Pour échapper au train-train quotidien, lassant, mais sécurisant à la fois, je vous propose de jeter un coup d’œil sur des recettes sortant un peu de l’ordinaire.

Les premières pommes vous permettront de préparer des charlottes froides avec des biscuits cuillers ou des boudoirs. Facilité et succès garantis. Voir ICI

Tiens voilà du boudin !  Voir ICI
Tout le monde connaît le boudin aux pommes, mais avez-vous déjà essayé le boudin aux poires ?
Le boudin aux pommes, oui bien sûr mais la pomme au boudin ?
Une blague ? Non ! Une invention du papy Jipé. Je mets la recette en ligne dès que possible.

Et les oignons farcis à la viande ou les oignons farcis à la purée d’ail : un régal avec le gibier. voir ICI

Je vous prépare aussi une surprise : les pommes de terre farcies : encore un repas à se lécher les babines.

Parmi les premiers raisins, on goutte bien sur les muscats dorés, mais osez le muscat de Hambourg, bleu avec un goût : je ne vous dis pas. Mais si, je le souligne tout express, car il possède un goût excellent et un prix plus alléchant.

Et dire qu’il existe des gens qui se posent la question :
Qu’est-ce que l’on mange ?

Allez, filez vite faire vos courses : vos casseroles vous donnent rendez-vous

PS :

Je risque de me faire un peu plus rare dans les prochains temps.
Je viens de terminer 3 livres et je dois remettre les 3 suivants début 2022 sans compter que la période des compétitions audiovisuelles va commencer

Voir ICI

Views: 96