FEUILLETES APERITIFS PAS CHERS

Le président vous a prévenus : terminée l’abondance…

Excusez-moi, mais il y a longtemps déjà que les gens économes évitent de jeter l’argent par les fenêtres.
Je fais bien la différence entre « économes » et « radins »

Être économe est avant tout être respectueux. Pour être respectueux, il faut être conscient. Celui qui a suffisamment sué à porter des arrosoirs ne fera plus la fine bouche parce que ses carottes sont un peu tordues.

Pour moi, le radin est l’obsédé du fric. Non seulement, il prive les autres, mais il se prive aussi en pleurant sur son propre sort.

Excusez-moi, mais j’ai trop souvent eu affaire avec des gens qui se plaignaient du manque de moyens qu’ils ne se les accordaient pas et quand que j’y pense j’entends ma petite chanson :

« Tu veux ou tu n’veux pas ! »

Faut savoir ce que l’on veut.

Je vous propose une recette pour les gens économes :

PETITS FEUILLETÉS APERITIFS

Quand vous réalisez une tarte à base d’une pâte feuilletée du commerce, il est rare que la taille de la pâte corresponde exactement à la taille du moule que vous utilisez.
Elle déborde souvent.
Nous allons réaliser nos feuilletés avec les chutes de pâtes.

La pâte feuilletée, c’est bien connu, est composée d’un certain nombre de couches (les mille feuilles). Ces couches sont orientées dans le même sens.
La chose à éviter est don « de mettre en boule » la pâte feuilletée.

Posez les morceaux de pâte feuilletée les uns sur les autres, bien à plat.
Au besoin, donnez un coup de rouleau.

PROGRESSION.

– chutes de pâte feuilletée.
– pinceau avec de l’œuf battu.
– saupoudrez avec : curry, paprika, ras-el-hanout, sel, poivre, cannelle, etc.
– graines de cumin, carvi, pavot, etc.
– gruyère ou autre fromage râpé.

– on laisse reposer au froid

– découpez comme il vous plaira.

– cuisson sur plaque dans un four : 210 C°

– démoulez sur grille.

COMMENTAIRES DU CHEF :

Avec cette recette, nous sommes dans la cuisine de récupération.
Pourquoi jeter, quand on peut l’éviter ?
Vous réaliserez vos feuilletés avec ce dont vous disposez.
Vous pourrez les adapter à vos goûts en les faisant plus ou moins pimentés.

Il est facile de les préparer d’avance, puis de le à cru, et ne les cuire qu’au dernier moment.

Les illustrations photographiques sont soumises à © Jean-Paul Brobeck alias Papy Jipé.

Restes de pâte feuilletée bien à plat.Pinceau avec œuf battu.
Saupoudrez.
Fromage râpé.Un coup de rouleau. Petites bandes avec graines
Coup de rouleau
Torsadezmettre au froid  Cuisson 210°C

Retour page accueil du site et du moteur de recherche : ICI

Retrouvez Papy

 

Website  1
http://www.unmiroirpour3visages.com

Website 2
http://trucapapy.com

Livres :
https://trucapapy.com/?s=livres
https://trucapapy.com/les-histoires-de-mon-patelin-2/

Audiovisuels :
https://www.youtube.com/channel/UC5Ntaw4v4nqPPbefbLKLuqA

https://studio.youtube.com/channel/UCe13PLpL_6ctK9umvLAUleA/videos

Papy à la TV :

https://www.dailymotion.com/video/x1jt46m

Visits: 385