EMINCE DE VOLAILLE AUX AMANDES SAUCE THAÏ

Que voulez-vous, la gamme des notes de musique ne comprend que 8 notes et pourtant, ces seules notes ont permis de créer, presque à l’infini, des morceaux de musique.

Pourquoi en serait-il autrement en cuisine ?

Il est vrai que les denrées sont variées ?
J’ai même essayé de les recenser dans un logiciel d’analyse de tout ce qui se mange et se boit. J’en ai trouvées aux alentours de 300.
On ne va réellement pas très loin !

Nous jouons donc des variations comme Paganini a inventé ses Caprices.
Le même thème avec des sauces différentes.

Pardon maître Paganini !
Excusez-moi, j’ai été violoniste pendant plus de 25 ans, et vous m’avez fait suer avec vos caprices.

Voici donc une variation d’un caprice culinaire :

EMINCE DE VOLAILLE AUX AMANDES  SAUCE THAÏ

Ingrédients pour 4 personnes :

– comptez 4 x 200 g de viande de volaille dans le blanc.
– 50 g de gingembre.
– 50 g de galanga Voir ICI.
– 50 g de curcuma frais ou 2 cas en poudre Voir ICI.
– 1 boîte ½ de lait de noix de coco.
– 150 g de crème épaisse.
– 1 échalote.
– 1 petit piment thaï.Voir ICI
– 200 g d’amandes effilées ( en lamelles)

sel, poivre,

 

PROGRESSION :

Nous commencerons par préparer la sauce thaï.

– épluchez gingembre, curcuma, galanga
– enlever les pépins du piment thaï ; ce sont eux qui concentrent la puissance.
– hachez tous les légumes.
– mettez-les dans une casserole avec un peu d’huile (de sésame ou de l'huile neutre)
– laissez cuire quelques minutes avec tout juste une petite couleur.
– mouillez avec le lait de noix de coco et la crème
– laissez cuire.
– mixer le tout
– passez au chinois pour avoir une sauce bien lisse
– vérifiez et rectifiez l’assaisonnement sil y a lieu.
– réservez au chaud

Pour le piment :

Goûtez
S’il en manque, ajoutez-en un peu
S’il en manque encore…
Notez que le numéro des pompiers est le 18 !

Le poulet :

– taillez-le en lamelles – (émincé)
– dans une poêle bien chaude, avec un peu d’huile, faites-le sauter très rapidement.
– n’ayez pas peur de le sauter de telle façon à ce qu’il semble encore cru.
– réservez-le.

Les amandes :

Toujours dans une poêle, mais moyennement chaude,


– versez les amandes à sec ; pas besoin de matière grasse.
– remuez-les constamment.
– elles vont commencer à brunir.
– arrêtez avant que les pompiers n’arrivent.
– réservez-les sur une assiette.

La finale :

– remettez le poulet dans la poêle.
– ajoutez la sauce.
– laissez mijoter : le poulet va terminer sa cuisson.
– ajoutez les amandes brunies

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement à votre goût

 

COMMENTAIRES DU CHEF :

Du poulet, c’est du poulet…
do, ré, mi, fa, sol, la, si, do

Notes de musique et denrées alimentaires, ne sont finalement que des matières premières

C’est dans les mains de l’ouvrier qu’opère la magie, je dirais l’alchimie
Les mains oui, car elles savent.
Les mains oui, car elles œuvrent.

 

Mais les mains seules ?
Laissez-moi douter.
Il faut pour les diriger, un esprit
Un esprit oui, mais surtout un cœur.

Illustrations photographiques © Papy Jipé et Mamy Christiane.

 


On commence par la sauce thaï. Elle est passée au chinois pour être bien lisse.
On joue sur le piment pourrégler sa pussance.
 


Les amandes effilées.
Attetion, cela va très vite.
Travaillez à feu doux
 


Le poulet émincé est rapidement sauté à la poêle
Surtout ne pas le cuire totalement.
Il deveint sec et dur


On termine le poulet dans le sauce


Les amandes légèrement tièdes
Ici le poulet est servi avec du choux chinois voir ICI

Views: 292