COMPOTE DE RHUBARBE.

La rhubarbe montre le bout de son nez au printemps.
C’est une plante dont la croissance est spectaculaire.
Elle produit des grandes feuilles au bout de longues tiges.
Ce sont les tiges que l’on déguste de différentes manières :

– compote.
– confiture.
– tarte.
– tarte meringuée.
– glace.
– mousse de rhubarbe glacée.

J’ai également goûté des pâtes de viandes dont lesquels on avait posé une tige de rhubarbe dans le sens longitudinal.

La rhubarbe est surtout réputée pour son acidité.
Quand cette acidité est trop forte, on est obligé de recourir à du sucre.
Pour les personnes souffrant de diabète, on peut remplacer le sucre par des édulcorants.
Ce serait vraiment dommage de se priver de ce produit au goût si caractéristique.

La saison de la rhubarbe se termine quand « les plantes montent en fleur ».
S’il est vrai que la texture devient un peu plus fibreuse, elle reste pourtant tout à fait comestible.
Pourtant, il faut laisser le temps à la plante de se refaire une santé, si on veut en récolter pendant de nombreuses années.

COMPOTE DE RHUBARBE

Voici une recette très simple qui vous permettra de préparer rapidement une compote de rhubarbe.
Rappelons la différence en compote et confiture :

– les confitures :

Les confitures sont des préparations destinées à conserver les fruits.
Pour cela, on fait appel au sucre qui possède un pouvoir conservateur à partir de 60% de la masse.
C’est à dire que pour 1000 g de rhubarbe, il faut ajouter 600 g de sucre.
Le tout est cuit et mis dans des récipients très bien lavés.
Ces récipients peuvent être fermés à chaud ou d’une autre manière : papier cellophane etc…

Les compotes :

Ce sont des fruits que l’on cuit avec du sucre, mais la préparation obtenue est destinée à être consommée rapidement.
Le sucre ne joue donc plus son rôle de conservateur et sa quantité peut être fortement réduite.
Je vous rappelle que le seuil physiologique de la perception se troue à 200 g/kg de fruits.
A cette dose, la  plupart des gens ont l’impression de goûter un produit bien sucré.

Ceci représente une opportunité pour les diabétiques.
Ils peuvent faire cuire les fruits à part et les «  sucrer » en utilisant des édulcorants de synthèse.

PROGRESSION :

– peler la rhubarbe.
Il existe deux méthodes : soit avec un couteau d’office ou en utilisant un éplucheur.

– tailler la rhubarbe en morceaux de 1 cm.

– ajouter le sucre et laisser dégorger avant de cuire.
– cuire directement avec un peu d’eau et édulcorer ensuite.

Remarque :

La rhubarbe se cuit facilement dans le micro onde.

COMMENTAIRES DU CHEF :

La rhubarbe est un produit saisonnier. Il existe des tiges plus rouges que d’autres.
La rhubarbe permet de réaliser des desserts de très haute qualité :
Mousse glacée de rhubarbe au coulis de framboises.
La rhubarbe se congèle facilement ce qui permet de l’utiliser tout le long de l’année.

Articles consacrés à la rhubarbe :

rhubarbe généralités

cuisiner la rhubarbe

peler la rhubarbe

flan de rhubarbe façon Mamy

tarte à la rhubarbe

dessert glacé à la rhubarbe

Illustrations photographiques © Papy Jipé

Peler la rhubarbe

 

Tailler la rhubarbe en petits tronçons

Views: 1539