La symphorine : arbre à perles

 

L’automne a fait tomber les feuilles. On distingue de mieux en mieux  les buissons avec leur petites boules blanches : bonjour les symphorines.

Les symphorines sont la providence des oiseaux qui viennent picorer les boules blanches dans cette période hivernale pendant laquelle trouver de la nourriture devient une obligation vitale.

La symphorine, originaire d’Amérique du Nord, s’acclimate très facilement dans nos jardins. On la plante au printemps. On peut la tailler afin qu’elle forme des haies ou la garder en individu isolé.

Elle porte le nom latin de : Symphoricarpos.
Elle peut atteindre 2 m de hauteur.
Elle croit au sol ordinaire, de préférence calcaire .
Elle préfère les endroits ensoleillés ou mi-ombragés.

Elle fleurit du mois de juin au mois d’octobre.
Ses fruits sont  en forme de boules blanches ou roses selon les variétés.
Il est possible de multiplier la symphorine par bouturage de préférence à la fin de l’été.

La symphorine est aussi appelée "l’Arbre aux perles" en raisons de ces fruits, des baies qui restent sur les branches tout le long de l ‘hiver et qui constituent une réserve de nourriture pour les oiseaux.

Mais attention ! Danger !

Les baies contiennent un alcaloïde dangereux dont l’ingestion provoque des vomissements surtout pour les enfants pour qui, les baies ressemblent à des bonbons.

Illustrations photographiques papy Jipé

cliquez ICI

Views: 768