Le basilic thaï

Les herbes aromatiques sont nombreuses. Elles se regroupent en grandes familles dont les variétés diffèrent parfois par des goûts très prononcés, parfois par de simples petites nuances.

Si le basilic commun est bien connu dans la cuisine méditerranéenne, le basilic thaï  possède une saveur plus épicée proche de l’estragon et de l’anis.
Ses feuilles vertes sont pointues et fines. Les tiges et les fleurs comportent des nuances pourpres.

Le basilic thaï est vendu en bouquet ou en pot avec les racines. On le trouve aussi en graines.  J’ ai acheté un pot en automne et je l’ai posé sur le rebord de la fenêtre de la cuisine.
La plante a commencé à se développer correctement. Un jour, j’ai eu la surprise de constater l’apparition de hampes florales, et quelque temps après, le basilic s’est mis à fleurir abondamment en plein hiver.

 

Il existe de nombreuses variétés de basilic. Les plus couramment cultivées  sont le basilic à grandes feuilles et le basilic à petites feuilles. Le basilic thaï (ocimum basilicum var thysiflora) se distingue par ses couleurs (présence de pourpre) et surtout par son goût.

On peut cultiver le basilic thaï dans le jardin potager en veillant à ne pas le semer avant la fin des gelées.

La culture du basilic thaï voir ICI. (article en cours de rédaction)

Le basilic thaï en cuisine :

Seul le feuillage est utilisé en cuisine. Il vient aromatiser les préparations comme les salades, les crudités, poulet et poissons auxquels il confère une note particulière. Exotique.
Il est recommandé d’utiliser le basilic thaï à l’état frais en évitant de le cueillir et de la hacher avec des ustensiles métalliques. Il est préférable de déchirer les feuilles avec les mains pour éviter l’oxydation.
Le séchage du basilic thaï ne donne pas de bons résultats.

Quand apparaissent les fleurs, il faut  pincer les rameaux floraux pour favoriser la pousse de nouvelles feuilles.

Vertus médicinales :

En infusion, le basilic thaï possède des vertus sédatives, diurétiques et antispasmodiques. Il calme les crampes d’estomac, la migraine et la toux. Il facilite la digestion.

Illustrations photographiques © papyjipe1
2 photographies cliquez pour dérouler

Cliquez sur la photo pour agrandir et faire défiler

 

Views: 4101