Technique culinaire : farcir à l’aide d’une poche

BIEN CHOISIR SES OUTILS


Le professionnel est celui qui travaille pour gagner sa vie. Si, en plus, son métier le rend heureux, tant mieux.

Vous avez tous entendu parler de la fameuse
«  loi du moindre effort ».

Ce n’est pas un truc pour fainéants, mais tout juste l’expression d’une forme de rationalisation.
Quand vous êtes obligés de refaire constamment les mêmes gestes, il est tout à fait normal, qu’à la longue, les gestes deviennent de plus en plus efficaces tout simplement pour être moins fatigants.

Que ce soit la façon de tenir un couteau, la façon de préparer une pâte ou tout simplement la façon d’organiser son travail, le professionnel se reconnaît de loin.

J’ai toujours été surpris et amusés pour l’inventivité de tous ceux qui « détournent » un outil de sa fonction première.

Tenez, nous allons prendre des exemples simples :

– action : beurrer un moule.

La ménagère le fait souvent avec ses doigts.
Il en existe qui prennent un petit morceau de papier….
Les pinceaux : « c’est pas fait pour les chiens »
disait un ancien maître de stage.

 

– action : vous venez de tailler des légumes. Il faut les ramasser pour les cuire.

On voit de tout :

– à la main.
– avec le couteau éminceur.
– en promenant la planche de découpe à travers la cuisine…

Et pourquoi pas avec une simple pelle ?

Ou alors les grands classiques :

– le fil à couper le beurre,
– le pinceau qui passe la dorure,
– la pelle à démouler.

Je vous propose aujourd’hui un petit truc tout simple pour farcir facilement les légumes.

L’idée de farcir des légumes est vieille comme le monde, afin du moins depuis que l’on cuisine des légumes…

On creuse un légume.
Avec quoi ?
Une cuillère ?
Il y a mieux !

Une simple cuiller à pomme parisienne qui a la particularité de couper.
Elle vous permet de faire du travail propre.

 

cuiller-a-pomme-parisienne

Une cuiller à pommes parisiennes excellent outils pour creuser.

Quand vous aurez préparé les légumes et votre la farce … il suffit de farcir.

Comment ?

Avec les doigts !
Avec une cuiller !

Et pourquoi pas une poche de pâtisserie ?

On remplit la poche.
Quelle poche ?

Autant choisir une poche jetable ; cela vous évitera de devoir la laver.
On remplit donc la poche.
On coupe l’extrémité à la taille du trou adapté aux légumes.
On farcit

Et on est content de soi !

Bien voilà.

Cà, c’est du boulot.
Cette technique devient évidente quand on a vu sa mise en œuvre.
Elle permet un travail propre, rapide, efficace.
Elle permet également de farcir correctement des légumes longs (genre poivrons allongés) même si leur ouverture n’est pas très grande.

Illustrations pgotographqies Papy Jipé

 

img_2604w

Légumes prêts à farcir

 

img_2607w

On met la farce dans une poche de préference jetable.

img_2608w

On découpe 'ouverture en fonction de la farce et de la taille des légumes à farcir.

 

img_2610w

Farcir un poivron.

 

img_2620w

Farcir des tronçons de courgette.

 

Farcir avec une poche
Farcir avec une poche
Farcir des légumes allongés

 

 

 

 

 

 

 

Views: 236