San Francisco : un tour en câble car.

San Francisco : un tour en cable cars

On connaît les cables cars même sans avoir jamais mis les pieds à San Francisco. Films et reportages ont en fait un symbole au même titre que le célèbre pont du Golden Gate.
Les cables cars, ressemblent à des tramways, mais la comparaison s‘arrête rapidement. En effet, les cables cars ne sont pas motorisés et pourtant ils roulent et gravissent parfois des pentes assez difficiles.

Comment fonctionnent-ils ?

Et bien, l’idée est astucieuse. Les cables cars suivent un trajet sur lequel est enterré un cable. Ce cable est mis en mouvement par une machinerie un peu à la façon des remontent pentes.
Chaque cable car possède un système qui lui permet de saisir le cable enterré et de se laisser traîner en quelque sorte.
Au milieu du wagon, le conducteur action de grosses manettes et il semble exécuter une danse dans un espace qui lui est entièrement réservé.
Les voyageurs, sont assis sur des bancs disposés dans le sens de la marche. Ils ont donc une vue latérale. Les marchepieds sont réservés aux voyageurs à l’âme d’acrobate.

En 1973, les cables cars ont fête leur centenaire. Ils remontent dans à 1873. Ils sont entretenus avec soin ce qui ajoute à leur charme d’autrefois.

Arrivé à la station, chaque wagon doit être tourné avant de repartir vers un nouveau tour. On pourrait presque dire une nouvelle aventure.

Ce fut de plaisir de prendre place sur les bancs, plaisir d’autant plus grand que nous pouvions suivre les réflexions de ceux qui voyageaient la tête, dans le vent, sur les marchepieds.

Et puis brusquement notre cable car s’immobilisa. Un embouteillage quelque part dans la ville nous obligea à rentrer à pieds.

Quand nous sommes descendus, à regret, nous avons découvert que notre cable car portait le numéro 13.

Comment ne pas devenir superstitieux ?

 

Views: 2028