Patrick Labbé : quand un ami s’en va

 

J’ai fait la connaissance de Patrick Labbé, peintre en bâtiment, quand il est venu refaire mon appartement.

Patrick travaillait à l’ancienne.
"Nickel chrome" : l’expression est de lui.

Quand il démarrait un chantier, il commençait par installer un énorme aspirateur, et le soir, quand il partait, il n’y avait pas le moindre grain de poussière qui avait réussi à échapper à son attention.

« Maintenant, les gens cherchent avant tout des prix. « La bel ouvrage », ils ne savent plus ce que c’est. » 

Patrick utilisait les mêmes mots que les compagnons.

Il n’était donc pas toujours heureux sur ses chantiers et passait parfois par des périodes de grande tristesse.

J’ai rapidement ressenti tout le potentiel de Patrick, au point de vue artistique mais aussi au point de vue humain.

Alors, quand je lui ai proposé de jouer un rôle dans mes films, il a accepté avec joie.

Patrick savait être drôle,. Il savait faire rire les gens et je me souviens d’un de ses anciens clients qui m’a parlé de son étonnement en voyant un peintre, pinceau au rouleau à la main, en train de répéter son rôle au sommet de son échelle.

Alors Patrick joua le rôle de Güschti dans l’histoire du Géranium en 2012.
Il se fit contre bandier en 2013, dans le film du douanier.
Il campa un garde champêtre dans l'histoire du « Schnaps » tournée en 2014.

Nous étions plein de projets car les gens qui vivent au rythme de leur cœur ne voient pas passer le temps.

Et Patrick essayait de vivre  avec son cœur.

Tout ou rien. Entier. Son cœur il en souffrait souvent. Il avait trop soif. Soif d'amour, soif de donner, soif de recevoir aussi.

Et puis ce fut un malaise qui le priva de l’usage de la parole.
Et puis les choses s’enchainèrent.

Patrick ne sortait plus. Il s’isolait.
Il fallait éviter ou l’empêcher de penser aux moments de bonheur.

Patrick nous a quittés sur un denier sourire,
Une dernière grimace
Un dernier pied de nez

Il va nous manquer.

Il nous manque déjà.

Le voioci dans un des films L'histoire du douanier

Patrick Labbé

gallery

Views: 1748