QUAND LES RADIS FLEURISSENT SUR NOS PLATS ;

Introduction :

 

L’acte nutritionnel est obligatoire et même vital.
La « machine humaine » a besoin de carburant.
Ce sont les aliments qui fournissent la matière et l’énergie dans nous avons besoin.

Ne pas manger peut faire très mal. C’est le corps qui nous envoie des messages d’avertissement.
A l’inverse, manger procure du plaisir. C’est une fois de plus le corps qui nous adresse des messages de contentement.

 

Nous communiquons avec le monde «  externe » par nos sens.
Ceci me permet d’affirmer que nous mangeons avec tous nos sens.

La vue :

Un beau fruit, un joli légume nous interpelle par sa forme et ses couleurs.

L’odorat :

Les aliments développent des parfums, des odeurs qui viennent nous flatter et nous attirer.

Le goût :

Quel plaisir de croquer dans une pomme, de déguster une fraise, un plat longuement mijoté.

Le toucher :

Non seulement nous pouvons toucher un fruit, mais nous utilisons souvent ce sens pour juger  la maturité.
Mais le toucher entre également en jeu lors de l’acte nutritionnel car il nous permet d’apprécier la texture.

Et avec les oreilles vous faites quoi ?

Et bien, contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’ouïe n’est pas absente. Pensez au bruit de la baguette de pain qui croustille, à celui de la pâte feuilletée.

Conclusions :

Nous mangeons avec tous nos sens et plus ils sont sollicités, plus ils nous renseignent et peuvent nous procurer du plaisir.

 

Les fleurs de radis.

 

Bon, un petit radis rose, ce n’est pas vilain du tout avec ses parties rouges et blanches mais on peut faire mieux et à très peu de frais.

 

Film de la technique

Illustrations photographiques © papy et mamy Jipé

 

Petits radis ronds ou petits radis allongés, il faut d'abor supprimer les feuilles et bien les laver.
Ensuite, on incise verticlement sans couper le radis en deux.

 

On recommence un peu plus loin et on fait le tour du radis.

 

Vue d'un peu plus haut c'est comme si l'on divisait un gâteau
Plus vous faites de tranches plus votre fleur sera fine.

 

On met les radis dans de l'eau froide et l'on attend que l'osmose fasse son travail.
Les cellules vont se gorger d'eau et la fleur de radis va s'épanouir.

 

Et voilà le travail.
Pour trois fois rien.

 

Views: 204