Noisette : des fleurs aux fruits

Noisette : des fleurs, aux fruits.


Pour qu’apparaisse une noisette, il faut que les principes mâles rencontrent les principes femelles. Cette rencontre doit se faire juste au moment où les deux partenaires sont prêts, c’est à dire quand ils ont atteint leur maturité.

Tout cela semble tout à fait « normal », mais à y regarder de plus près, les choses ne semblent pas aussi faciles.

Les deux fleurs ne naissent pas en même temps.

La fleur mâle :

Elle est relativement bien connue. On l’appelle le chaton.
Ils apparaissent au courant de l’été précédent. Au mois de septembre, ils sont bien visibles, mais ils n’ont pas encore ni la forme ni la couleur que nous leur connaissons.
Les chatons de la fin de l’été sont petits et très durs.
C’est dans cet état-là qu’ils passent l’hiver.

Noisetier-fleur-male
Fleur mâle du noisetier.
Elle est née fin de l'été et passe l"hiver. Elle a rendez-vous fin d'hiver avec la fleu femelle.

 

 

La fleur femelle :

Si personne ne vous apprend à voir les fleurs femelles du noisetier, il y a de fortes chances que vous passiez devant elle sans même la voir.
La fleur femelle est très petite 2 à 3 mm. Elle apparaît vers la fin de l’hiver et c’est là, la première difficulté.
Qui peut affirmer que nous sommes à la fin de l’hiver ?
L’apparition des fleurs femelles se fait donc en fonction de la dureté de l’hiver. Quand « Dame Nature » sent que le moment est venu, alors les fleurs femelles commencent à se montrer. Mais il vous faudra vous rapprocher de près pour les voir.
Ces fleurs sont de couleur variable qui, selon les espèces, va du rouge au violet.
Une fois que vous les aurez découvertes, vous serez attirés, comme par magie, pour en voir d’autres.

 

Noisetier-fleur-femelle

Felur femelle du noisetier. Elle apparaît vers la fin de l'hiver. Elle est toute petite. Elle a rendez-vous avec la fleur mâle.


La synchronisation de la rencontre :

 

Là, où je pense que la «Nature » nous surprend le plus, c’est dans l’organisation de la rencontre entre les fleurs mâles (disons les grains de (pollen) et la partie femelle (les stigmates du pistil de la fleur femelle)

Pendant que « mademoiselle » se fait une beauté, « monsieur » se hâte de façon à pouvoir lui offrir ce qu’elle attend.
Si la rencontre a lieu, alors se sera le miracle de la Vie recommencée. Dans le berceau, on trouvera une noisette.

On pourrait presque parler des « rendez-vous  de la Vie »

 

Noisetier-fecondation

Parfois la nature fait bien les choses. Felurs mâles et fleurs femelles sont juste  l'une à côté de l'autre.

 

Noisetier-le-pollen-s'envole

Ici c'est le vent qui entraine les grains de pollen.

 

Le reportage :

J’ai pris beaucoup de plaisir à effectuer le reportage sur la reproduction des  noisettes. Il a fallu guetter pour trouver les fleurs femelles, être là au bon moment, au bon endroit.
Mais quel bonheur d’être le témoin de la transmission de la Vie.

 

Matériel :

Boîtiers numériques Canon
Objectif 100 mm macro
Flash à deux têtes
Photoshop.

Et un peu de patience…et de la chance.

 

Noisettes

Témoin de la transmission de la Vie

 

reportage : cliquez ICI

 

 

 

 

 

Views: 3659