LES CHAMPIGNONS : introduction

 

L’automne : saison des champignons.

 

Les champignons ont toujours été entourés de mystères.
On dit qu’ils sont nés de l’éclair et du tonnerre.
Leur apparition soudaine, leur croissance rapide a toujours intrigué et fasciné les gens.

A côté de son côté mystérieux, le champignon apparaît également dans le monde des rêves, des fables et des histoires.
Demandez à un enfant de dessiner un champignon et vous aurez de fortes chances qu’il vous dessine le champignon immortalisé par Walt Disney avec son chapeau rouge à points blancs.

Champignons magiques qui entrent dans la composition des potions magiques, mais aussi champignon atomique.

Au point de vue botanique, les champignons constituent une classe à part parce qu’ils se développent sans chlorophylle.
Ils se nourrissent soit en parasites, soit en saprophytes.( association de bienfaiteurs)

Il existe des milliers d’espèces de champignons.
La plus grande partie est microscopique. Certains de ces champignons provoquent de grands dégâts parce qu’ils s’attaquent au cuivre des réseaux électriques.

Petite anecdote :

Nos amis anglais étaient les plus grands buveurs de café du monde. Ils en cultivaient donc de façon intensive jusqu’au jour où les cultures furent attaquées par un mal mystérieux. Ce mal n’était autre qu’un champignons, si bien qu’il fallut arracher tous les arbustes et les remplacer par une plante plus résistante : le théier. C’est ainsi que les anglais sont devenus les plus grands buveurs de thé.

Les (grands) champignons dits macroscopiques, ne sont à proprement parler pas tellement nombreux.
Parmi eux, on trouve les champignons comestibles mais également ceux vous envoient au mieux à l’hôpital, si ce n’est directement au cimetière.

Petite histoire :

l’amanite tue mouche , rouge à points blancs, étaient mise à mariner dans du vinaigre. Les mouches qui venaient se délecter du vinaigre étaient foudroyées.

tue-mouche

La tentation est d’ailleurs grande de mélanger champignons comestibles et champignons vénéneux pour préparer « une petite soupe de onze heures » afin d’éliminer d’éventuels concurrents.

Le plus sûr est à la fois de connaître les champignons et de se restreindre à ne cueillir que les espèces qui ne posent aucun souci de reconnaissance. Et encore !
Le champignon le plus dangereux, l’amanite phalloïde, tue avec des doses infimes de l’ordre de quelques milligrammes par kilogramme de poids de la victime. Donnez un grand coup de pied dans un champignon inconnu entraine le risque que quelques petits morceaux soient propulsés sur un champignon comestible qui vit trop près.

_amanite-phalloide1

On pourrait encore raconter plein d’autres histoires dont les champignons seraient les vedettes. Nous en reparlerons à l’occasion mais je ne résiste pas au plaisir de vous raconter, pour conclure, une histoire extraordinaire.

Un jour, j’ai trouvé un champignon sorti tout droit de l’imagination d’un artiste.
Etoile rouge avec traces noires mais qui a la particularité de signaler sa présence par une puanteur qui se repend à des mètres.
Champignon inconnu dans la région alsacienne.
Nous avons donc cherché, interrogé, photographié, enquêté.
Au bout de quelque temps, nous avons découvert le nom de cet intrus : anthurus astéroïdes ou Anthurus d'Archer.

Mais coup de théâtre !
Ce champignon vit dans les plantations de coton !
Vous en connaissez beaucoup, des plantations de coton dans la plaine d’Alsace ?
L’enquête qui suivit nous a appris des choses surprenantes.
Ce champignon est arrivé en France sous forme de spores dans les uniformes en coton des soldats américains.
L’armée américaine a installé des bases aériennes sur le territoire français et c’est à partir de ces bases que le champignon a commencé à se propager en cercles concentriques.

Quand je vous disais que le monde des champignons est extraordinaire…

 

anthurus-archer-1jpg

 

anthurus-archer2

 

 

Views: 1867