LE GAZ EN CUISINE

Abordons le sujet en façon humoristique.
Je vais vous raconter une anecdote véridique.

Voilà, l’autre jour, je somnolais, petite sieste après le repas, quand le téléphone me tira de mon bien être. J’ai horreur que l’on me dérange ainsi, mais on ne sait jamais, peut-être un ami qui a besoin de moi, alors j’ai décroché…

« - bonjour monsieur, nous sommes les cuisines X, excusez-moi de vous déranger, mais cuisinez-vous au gaz ou à l’électricité ?
— les deux
— avez-vous l’intention de changer de cuisinière ?
— oui
— gaz ou électricité ?
— les deux je vous ai dit.
— cela fait donc deux cuisinières
— tout juste ! mais à dire vrai, il m’en fait davantage.
— combien ?
— disons 8 cuisinières au gaz et 8 en électricité.
— vous vous moquez de moi ?
— nullement, je ne me permettrais pas !
— mais quelle est la taille de votre cuisine ?
— 25 m de longueur et 18 m de largeur
— ce n’est pas possible ! C’est une usine !
— non, vous appelez un lycée hôtelier !

Il est vrai que l’apprentissage nécessite de travailler sur les différents types de cuisinières d’ailleurs appelées “pianos”

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler des pianos à gaz »

AVANTAGES DU GAZ

– le gaz est une source d’énergie facilement réglable.
– vous pouvez ajuster la puissance via un simple robinet.
– le gaz est une énergie puissante.
– dans certains restaurants chinois, le cuisinier préposé au wok utilise un brûleur très puissant.
– la chaleur produite par le gaz dans un four est plus « humide » que celle d’un four électrique.
– pratiquement tous les récipients conviennent.
– le gaz peut être stocké dans des citernes loin des usines de production.

INCONVÉNIENTS DU GAZ

– le gaz nécessite une installation en bonne et due forme, à cause des dangers de fuite.
– attention aux soudures, car certains gaz (le propane) ne font pas bon ménage avec les soudures autres que celles à l’argent.
– le gaz n’est pas indiqué pour les personnes d’un certain âge, car elles peuvent oublier de l’éteindre ou ne pas sentir les fuites.
– il faut judicieusement régler la force des brûleurs.
Les flammes qui « dépassent » le diamètre du fond du récipient sont une pure perte.

Actuellement, les prix du gaz flambent

(le gaz a toujours flambé, mais pas son prix).

Ce n’est donc plus une énergie très économique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*