DICTONS, ADAGES ET PROVERBES.

Dictons .

 

“ S’il n’y a pas de fumée sans feu “,

il n’y a certainement pas de proverbes, de dictons ou d’adages sans vérité.

Et comme :

“ nul n’est prophète dans son pays “,

les anciens ont peut-être utilisé ce stratagème pour transmettre la Sagesse acquise au fil des ans.

 

La distinction entre le monde matériel et celui des idées m’a toujours paru arbitraire.
L’Homme est un animal qui vit dans un monde régi par des règles que je pense applicables à toute chose.

“ Qui veut aller loin, ménage sa monture “,

se réfère autant à l’animal de trait, qu’à sa nouvelle forme : l’automobile.

Depuis peu d’ailleurs, les gérontologues posent le problème de la longévité en termes d’économie d’énergie.
N’est-ce pas une preuve supplémentaire ?

 

“ Zu viele Köche verdenben den Brei”

– un trop grand nombreux de cuisiniers gâchent la qualité du repas;
– indique clairement que la direction d’un ouvrage doit être l’œuvre d’un seul responsable et que le morcellement du pouvoir se fait au détriment de son efficacité.

 

“ Un tien vaut mieux que deux tu l’auras “,

met en garde contre les chimères de la possession et vous engage à faire un choix, car :

“ on ne peut courir deux lièvres à la fois “

même idée reprise par :

“ on ne peut être à la fois au four et au moulin “

qui insiste sur la nécessité de ne faire qu’une seule chose.

 

“ Was Hänschen nicht lernt, das lernt der Hans nicht mehr “,

que l’on peut traduire par :

– ce que petit Jean n’a pas appris, Jean ne l’apprendra plus jamais –

rappelle qu’il y a un temps pour chaque chose et que :

“rien ne sert de courir, il faut partir à point”.

 

La Sagesse ne peut se transmettre comme une science.
Il convient à chacun de faire ses propres expériences.

 

“ la journée appartient à celui qui se lève tôt “,

pas de temps à perdre, quand on veut découvrir, le vrai, le beau.

 

Ainsi va le monde.
La terre est bien ronde.
Si trop vite tu en fais le tour,
Au point de départ, tu reviendras toujours.

 

 

Views: 155