CREME DE QUEUES D’EPINARDS

Les hommes expriment leurs pensées à l’aide de mots.
Des mots, il y en a plein les dictionnaires.
Ils ont été  rangés par ordre alphabétique de façon à ce que l’on puisse plus facilement les retrouver.

C’est une très bonne idée
Mais quel gâchis aussi !
Quand on pense que la plupart de nos concitoyens n’utilisent que moins de 1000 mots, c’est triste à pleurer.

Le problème est même international !
Car il y a des mots dans toutes les langues du monde.

Il existe aussi des mots qui appartiennent à une langue particulière, une langue dangereuse. Si vous ne faites pas attention vous risquez de vous « écharder » et je peux vous l’assurer, il existe des échardes qui font terriblement souffrir.

C’est la langue de bois.
Elle est très prisée dans les milieux qui parlent beaucoup… pour ne rien dire.

Et puis les mots, même si on les choisit soigneusement, ont parfois du mal à bien traduire nous pensées.
Je pense que le problème vient que derrière les pensées, il y a les arrières pensées et là, excusez le mot, mais c’est le vrai bazar.
On ne contrôle plus rien.

Oh ! Nous ne sommes pas en classe de philo !
N’oublie pas que tu dois nous donner la recette de la crème de queues d’épinards !

On y arrive…

Fin des élucubrations linguistiques.

Vous me connaissez, ce n’est pas par hasard que j’ai parlé des mots.

Allez hop !
On y va.

RECETTE DE LA CRÈME DE QUEUES D’ ÉPINARDS

J’ai parlé des mots parce que je vous propose un potage réalisé avec des queues d’épinards.
Les uns diront que je suis radin
Les autres diront que je suis économe..
Je leur répondrai par :

On ne parle pas la bouche pleine !
Et toc !

Imaginez la vie d’un épinard.
Il trimballe sa queue toute sa vie et quand arrive l’aboutissement, il devrait abandonner cet appendice.
Pour quelle raisons ?
Vous avez déjà goûté ?
Si non, vous avez le droit de vous taire.

Voici donc  une recette pour radin ou pour économes :

Ingrédients pour 4 personnes :

– queues d’épinards :  plus il y en a, plus le potage aura de goût.
– 150 g vert de poireau.
– 50 g de beurre.

Au choix pour la liaison.

– 75 g de farine.
ou
– 150 g de pommes de terre farineuse.
– 1,5 dl de crème.

Assaisonnement :
– sel
– pas de poivre en cuisine Le client fait ce qu’il veut.

PROGRESSION DU TRAVAIL :

Préparation des légumes :

Tous les légumes sont bien lavés.
Attention, les épinards aiment bien la terre sablonneuse.
Tous les légumes sont taillés grossièrement sauf les queues d’épinards qu’il faudra tailler plus petit.

Cuisson :

– faire suer le vert de poireau dans le beurre.
Attention, car le poireau prend vite une couleur brune et surtout un goût désagréable
– ajoutez les queues d’épinards.

Liaison :

– saupoudrez avec la farine et bien mélanger

Ou

– ajoutez la pommes de terre taillée en morceaux.

– Mouillez avec 1.5 l d’eau

– Laissez cuire avec un couvercle.
– Salez légèrement avec du gros sel.

Finition :

– Mixer.
– Passez au chinois.
– Lavez votre récipient de cuisson et remettre le potage.
– Ajoutez la crème et goûtez.

– Rectifiez l’assaisonnement.

Mise en attente dans un bain-marie.

COMMENTAIRES DU CHEF

Utiliser les produits aussi bien que possible me semble-t-il est une démarche consciente d’autant plus impérieuse que l’on possède un petit potager et que l’on voit tout le travail qu’il faut fournir pour l’entretenir.

Un jour, j’ai eu l’idée…
Ne me demandez pas pourquoi.
Peut-être une envie de découverte.

C’est de cette façon que j’ai réalisé ce potage qui m’a surpris par son goût agréable.

Il a été réalisé selon le schéma classique de tous les potages du type crème.
J’ai bien sûr choisi du vert de poireau pour renforcer la couleur.

Il est vrai que les queues d’épinard sont très fibreuses.
Cela vous oblige à les tailler en petits morceaux
Pour la liaison, je préconise la pomme de terre.

Le chinois va débarrasser le potage de toutes les fibres.

On pourrait également choisir une finition en velouté avec crème et jaune d’œuf.
Je l’ai fait, mais je trouve que le potage perd sa légèreté.

Garniture :

Vous avez le choix entre :

– une chiffonnade de feuilles d’épinards. Ne la cuisez pas dans du beurre, car elle perdra sa belle couleur verte, mais cuisez-là à l’anglaise.
– vous pouvez aussi servir des croûtons à part.
– une autre idée : des chips (pomme de terre, ou de lard) pour leur côté croustillant.

Essayez, servez, et ne dévoilez le secret qu’après la dégustation.

Views: 356