CAROTTES BRAISÉES AU GINGEMBRE ET AU CUMIN façon Papy Jipé

Nous avons déjà parlé des carottes et de leur importance dans notre alimentation  voir ICI.

Aujourd’hui, je vous présente une façon très simple de cuire des carottes, mais avec quelques petits détails  qui font  la différence.

Cette méthode est très rapide, peu onéreuse et permet de servir de carottes en accompagnement d’une viande.

Ingrédients pour 4 personnes :

 

– carottes :
– si elles sont servies sans autres légumes comptez 200 g/personne.
– si vous les servez avec des pommes de terre, comptez 120 à 150 g /personne.
– 1 oignon moyen 75 g.
– 1 morceau de gingembre frais 50 g.
– 1 piment rouge 30 g (n’oubliez pas d’enlever les pépins.)
– 5 cl d’huile (soit une huile neutre, soit de l’huile d’olive selon votre goût)
– sel, poivre, cumin.

Préparations préliminaires.
 

– lavez, épluchez, relavez tous les légumes.
– les carottes sont taillées de biais en rondelles de 2 mm d’épaisseur.
– l’oignon est émincé.
– le gingembre est pelé et taillé soit en brunoise (petits cubes) soit en petits bâtonnets.
– le piment : on enlève les pépins qui concentrent l’essentiel de la puissance. Le piment est taillé en lamelles ou en julienne quand il est frais, ou écrasé quand il est sec.

Cuisson :

 

Dans un sautoir ou dans une marmite de taille adaptée :


– faire chauffer l’huile sans exagération.
– ajoutez l’oignon émincé pour le faire suer (sans couleur)
– ajoutez le gingembre s'il doit parfumer l’huile ou ajoutez-le en fin de cuisson si vous voulez renforcer le goût.
– ajoutez les carottes.
– mouillez juste à hauteur avec de l’eau.
– assaisonnez très légèrement.
– ajoutez le piment et le cumin.
– cuisson avec couvercle pour mieux contrôler l’évaporation.
– rien ne vous empêche de rajouter un bouquet garni.

– contrôlez la cuisson et rectifiez le goût.

COMMENTAIRES DU CHEF
 

Cette manière de préparer les carottes est  vraiment très facile.  La présence de gingembre et de cumin donne à cette préparation un petit goût exotique.
 

Le gingembre :
 

C’est un rhizome originaire des Indes qui se démocratise. On le trouve de plus en plus facilement dans les grandes surfaces et les marchés. Le gingembre s’utilise dans la préparation des plats exotiques ( les curry ).
A mon avis, il est préférable de l’acheter à l’état frais parce qu’il a plus de goût, mais il existe du gingembre sec en poudre et du gingembre confit.
On trouve également du gingembre mariné dans les restaurants chinois.
Le gingembre perd une partie de son goût à la cuisson. On l’utilise en début de cuisson quand on veut parfumer la matière grasse pour la cuisson. Il vaut mieux le rajouter en fin de cuisson quand on veut recueillir le maximum de saveur.
Gingembre et carottes se marient bien.

Le cumin :

 

On utilise des graines de cumin dans la cuisine des bords de la mer Méditerranée.
En Alsace, on sert du cumin avec le puissant fromage de Munster ainsi que dans la choucroute.

 

MAIS ATTENTION !

 

Bien que l’on utilise le même mot CUMIN pour les préparations de la cuisine d’Afrique du Nord et pour la cuisine alsacienne
CE N’EST PAS LE MEME PRODUIT.

 

En Alsace, le mot CUMIN est employé à tort pour désigner le CARVI aussi appelé cumin de Hollande.
Les deux produits se ressemblent par leur forme et leur couleur, mais,

ils n’ont pas du tout le même goût.
Ils sont tous les deux les graines de plantes de la famille des ombellifères.
Nous en reparlerons dans un article.

 

Toujours est-il que pour la recette des carottes dont il est question, nous utilisons du vrai cumin.

Illustrations © papy Jipé

 

Le gingembre frais est pelé et taillé en brunoise.
Le piment provient de mon jardin. Il a été enfilé sur un fil et séché.
On enlève les pépins et on l'écrase.

On démarre la cuisson en faisant suer les oignons émincés
Puis on mouille ( eau ou fond de légumes.)
on assaisonne légèrement.

 

Cuisson avec un couvercle.

 

En fin de cuisson on rajoute piment et gingembre ainsi que les graines de cumin.

Views: 1261