NOUVEAU RASOIR A LÉGUMES.

Bizarre, vous avez dit bizarre !
Pourquoi cet étonnement ?

Et bien, ma réflexion tourne autour du matériel utilisé en cuisine.

 

Pour commencer : une petite anecdote :


L’autre jour, j’avais préparé un repas, quand la maîtresse de maison désignant un champignon « tourné » s ‘exclama :
« Vous avez vu ce qu’a fait « notre cuisinier ? »

 

Les invités regardèrent et l’un d’eux répondit :
"Il a une machine pour faire cela !"

Comme j’avais prévu le coup, j’ai pris un champignon, un couteau d’office et j’ai montré comment on tourne un champignon.

Nous sommes tous,  qu’on le veuille ou non, pris entre deux extrêmes.
Je ne connais que de très  rares cuisiniers qui ne craquent pas à la vue d’un beau couteau de chef.
Un bel outil, cela fait plaisir, à condition bien sûr qu’il serve et ne finisse pas, inutile, dans une vitrine.
Un outil c’est fait pour travailler.
 

D’un autre côté, il faut bien le constater, les magasins regorgent d’objets inutiles et alléchants. Qui n’a succombé au « baratin » d’un camelot ?

Et pourtant, à tout considérer, les cuisiniers se débrouillent avec quelques outils de base. Un minimum.
Je discutais justement avec un camelot et nous sommes tombés du même avis car finalement une machine c’est bien, mais s’il faut plus de temps pour la nettoyer que pour accomplir la tâche, alors ce n’est pas rentable du tout.

 

En cuisine il faut tailler, couper, hacher, cuire…
Des actions simples qui nécessitent des outils simples et fiables.

 

Voici ma dernière trouvaille :

 

Un éplucheur cranté en forme de rasoir pour légumes.
Il est vrai qu’il accroche bien.

Petit bémol :

les dents sont orientées vers l’arrière comme celles de poissons carnivores.
Attention à vos doigts !

Gardons les pieds sur terre.

 

 

Il coupe bien.

Mais attention à vos doigts.

Views: 162