TRIPES DE BŒUF EN SALADE KUTELN SALAT

La viande a toujours été un aliment cher, et l’on peut dire sans trop se tromper, qu’elle deviendra de plus en plus chère.
Ceci s’explique facilement, car l’homme a toujours été tributaire des animaux dont il exploite la force physique ainsi que des « dons » qu’il ne possède pas. (vue, ouïe, rapidité, flair…)
Manger un bœuf correspondait à manger son tracteur !
On attendait donc que le bœuf arrive en bout de course.

Le monde actuel est caractérisé par l’omniprésence de la logique comptable.
On comptabilise absolument tout.
Il vous incombe de vous faire votre propre idée sur cet état de fait.
On comptabilise l’eau que vous buvez.

À quand l’air que vous respirez à …€ le mètre cube ?

Les gens intelligents ont toujours été économes, et ils n’ont pas attendu  le règne des comptables.
Quand on tuait un animal on a toujours essayé d’en utiliser tous les morceaux, de la tête aux pieds, des oreilles à la peau, sans oublier les poils.

C’est dans ce cadre que je voulais replacer la consommation des abats.

Ils sont de deux sortes :

– les abats rouges.
– les abats blancs.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de tripes de bœuf préparées en salade.

Les tripes en salade sont une recette alsacienne et des pays de l’Est
Notre région, comptait de nombreux tripiers, je dis bien comptait, car leur nombre est en nette régression.

C’est une profession difficile qui exige une sorte de vocation, mais les tripiers nous offrent des produits qui ont, la plupart du temps, subi une ou des préparations.
La principale qualité des produits de triperie est leur fraîcheur.

En Alsace on trouve des tripes de bœuf, soit entières, soit découpées en fines lanières.
Ce sont ces dernières que nous utiliserons pour préparer notre salade.
 

INGREDIENTS POUR 4 PERSONNES :
 

– tripes de bœuf découpées en lanières. On compte entre 150 à 200 g / personne
– 1 oignon.
Au printemps, on préférera les oignons blancs avec leurs tiges vertes, mais il est également possible de choisir des oignons rouges ou roses selon que l’on apprécie la douceur de l’oignon.

Pour la vinaigrette :

– sel
– vinaigre
– huile

– fines herbes : persil, ciboulette, estragon, coriandre vert

– piment, ou Tabasco si vous aimez
– graines de moutarde.

PROGRESSION :

– lavez les tripes
– laissez les séjourner quelques minutes dans de l’eau vinaigrée.
– rincez.
– égouttez

– préparez la vinaigrette.

– mélangez.

SERVICE :

En accompagnement, on sert souvent des pommes de terre, étuvées ou sautées.

COMMENTAIRES DU CHEF :


Cette recette vient tout droit de mon enfance.
Maman préparait souvent de la salade de tripes en repas du soir.
Il convient de servir la salade très fraîche.
Selon les travaux préliminaires des tripiers, il existe des tripes plus ou moins cuites, donc plus ou moins agréables à déguster.
En préparant la salade un peu à l’avance on favorise l’impregnation.

Actuellement les consommateurs disposent d’un véritable arsenal de vinaigres et d’huiles diverses de quoi faire varier le goût.

Tout est permis.
Vous pouvez mélanger avec des tomates etc…
Personnellement, j’aime bien les graines de moutarde qui relèvent le plat sans imposer un goût trop fort comme celui de la moutarde déjà prête.
A chacun de décider s’il faut ajouter de la mayonnaise, mais je pense que les tripes font parties des abats suffisamment gras.

Cette recette est du même type que celle de la salade de museau voir ICI.

Illustrations © papy Jipé

Tripes bien fraîches en vinaigrette aux fines herbes et graines de moutarde
 


 

Servies avec pommes de terre sautées
Petite rose en tomate voir ICI
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*