SPAGHETTI DE RUTABAGA

Le mot spaghetti désigne en premier lieu les pâtes que vous connaissez tous.
Mais comme toujours, il arrive que le mot soit appliqué par extension pour désigner quelque chose qui a :
– la même forme,
– la même couleur,
– voire le même goût.

On trouve actuellement des machines qui permettent de dérouler les légumes en forme de longs rubans, sous forme de spaghetti aussi.

Dans ce cas, on peut effectivement parler :

– de spaghetti de pommes de terre,
– de spaghetti de betteraves rouges,
– de spaghetti de carottes.
– de spaghetti de céleri etc.
– et de spaghetti de rutabaga.

Tous ces légumes sont des légumes racines à peu de chose près.
La réalisation de spaghetti commence donc toujours par un épluchage après un bon lavage.

Il suffit ensuite de fixer un morceau de légume et de laisser faire la machine.
Vous obtiendrez donc des spaghetti.

CUISSON :

Pour les légumes tendres, on attaque directement la cuisson.
L’expérience montre qu’il vaut mieux précuire les légumes un peu durs.
Nous reparlerons de chaque cas séparément.

Voici donc la réalisation des

SPAGHETTI DE RUTABAGA :

– Lavez et bien pour éliminer les traces de terre.
– Pelez le rutabaga.

Utilisez un couteau avec de petites dents fines genre couteau à génoise.

– découpez une «  poutre » dans votre rutabaga.
– la mettre dans la machine (préférez les machines manuelles)

– réalisez vos spaghetti.
Si vous avez le choix prenez un couteau qui fait des spaghetti d’environ 3 millimètres.

CUISSON :

– une poêle avec un peu d’huile.
– chauffez modérément.
– ajoutez vos spaghetti de rutabaga.
– remuez la poêle pour évitez que les spaghetti n’attachent.
– conduisez la cuisson lentement.
– ne salez pas au début de la cuisson.
– retournez vos spaghetti.
– au besoin, ajoutez un couvercle pour retenir l’eau d évaporation et faciliter la cuisson.

COMMENTAIRES DU CHEF :

Les rutabagas resteront toujours des rutabagas.
Ce qui change, c’est leur forme.
Je dirais qu’elle est amusante, surtout pour des enfants qui n’ont pas les mêmes à priori et les souvenirs des rutabagas de la guerre sauf bêtise des parents. Elle est quand même terminée depuis plus de 70 ans.

Il faut apprendre aux enfants à goûter tous les légumes, tous les fruits.
Je dis bien goûter. S’ils aiment pas, alors, ils n’en mangeront pas, mais il convient qu’ils apprennent à les connaître.

J’ai préparé mes spaghetti de rutabaga en même temps que des spaghetti de pommes de terre pour accompagner un ragoût de biche et une pomme garnie d’airelles.

Concernant les machines à dérouler les légumes :

On trouve facilement plusieurs types de machines qui servent à dérouler les légumes.
Ces machines produisent produisent des légumes en forme de spaghetti, de lasagnes etc.
J’en ai testé plusieurs.
Il en existe de bonnes et d’autres moins bonnes comme toujours.
L’important est de ne pas passer plus de temps au nettoyage qu’à la découpe.
C’est pourquoi les machines manuelles me semblent plus adaptées.


Les illustrations photographiques sont soumises à © Jipé Brobeck alias Papy Jipé.

N’oubliez pas de regardez les autres articles consacrés aux rutabagas. Cliquez ICI sur chaque ligne

Rutabaga : généralités
Rutabaga quelle réputation
Rutabaga au lard
Rutabaga confit
Rutabagas en spaghetti

 

 

Bien laver puis peler. Un couteau scie est très efficace. On découvre la chair orangée du rutabaga. Taillez un morceau adéquat à votre machine. Les rutabagas sont découpés en forme de spaghetti. A gauche pomme de terre, à droite rutabaga.Une poêle, un peu d’huile pas trop chaude Si la cuisson va trop vite mettez un couvercle et un peu d’eau. Idem pour les pommes de terre. Les spaghetti de rutabaga seront salés à la fin de la cuisson. Servie avec ragoût de biche et pomme aux airelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*