PAPY : qui es-tu ?

Une croyance dit que les chats ont neuf vies !


Franchement dit, je ne crois pas aux croyances en général, ni à celle des chats en particulier.
Tout simplement, parce que je suis fondamentalement incrédule.
Il me faut des preuves : c’est le défaut ou la qualité d’un esprit scientifique.

En l’absence de preuves, il ne me reste plus qu’à essayer d’en chercher ; il ne me reste plus qu’à analyser, qu’à comprendre – dans le sens étymologique « cum prehendere » – faire soi.

 

« Et prenant la substance d’un autre, je la fais mienne »
 

On pourrait y voir la définition du plagiat.
Je n’y vois qu’une simple constatation de bon sens, de modestie et de reconnaissance aussi.

Cet Autre qui me constitue (Roger Garaudy)
Cet Autre qui m’a nourri, qui m’a donné, qui m’a conduit vers moi-même.

La Vie : une échelle double.
D’un côté, on monte, on s’élève, on reçoit.
De l’autre, on revient sur terre, on n’oublie pas de redonner.

Supprimer un côté, et la vie s’arrêtera.

Ceci explique cela.
Ne vous étonnez donc pas si j’ai choisi d’être enseignant/éducateur.

Car l’un de va pas sans l’autre.

Enseigner sans arrière-pensée éducative : c’est choisir d’être simple fonctionnaire.
Éduquer sans enseigner : c’est être profondément orgueilleux, irrespectueux aussi.

Maître et disciples : une solution à condition que l’un n’oublie pas de faire  place à l’autre pour que le système se perpétue.
Quand on plante un arbre, on met également un piquet.
Il ne faut surtout pas oubleir d'enlever le piquet.
Du simple bon sens.

 

Je ne crois pas aux 9 vies d’un chat.
Ni d’ailleurs à ceux qui prétendent qu’ils n’en possèdent que 7.

Les nombres « 9 » et « 7 » sont tout simplement des symboles.
Le « 7 » est un nombre magique. Il évoque une forme de perfection.
Le « 9 » annonce la fin d’un cycle. On va recommencer de plus belle.

 

Ce sont « mes » explications.
Elles sont le fruit de « mes » réflexions.
Elles m’appartiennent.
Je les partage volontiers.
Je ne les impose pas.
De quel droit d’ailleurs ?

 

Biographie :

 

Je suis né en 1945.
J’ai donc l’âge de la Paix.

 

Après quelques mois de retard, on a salué ma naissance  avec la première  bombe atomique.
Cela me fait une belle jambe, mais cela  remet des choses en place ou les pendules à l’heure comme vous voudrez.
Je fais partie d’une humanité capable  du meilleur et du pire.
Il convient de rester vigilant.

 

Un père « Malgré-Nous», enrôlé  de force dans la Wehrmacht avec 130 000 autres alsaciens. Parti avec 104 kg et rentré à la fin de la guerre avec 39 kg.
La folie des hommes ne lui a pas pris que des kilogrammes ; elle lui a aussi enlevé toutes ses illusions, ses espérances et ses rêves aussi.
Papa ne rêvait plus.
Le fils d’un ouvrier devient ouvrier.
Mon destin était tout tracé.
C’est ma mère qui s’est chargée de lutter.

 

Je suis passé par une école normale, seule façon de financer mes études. L’école normale a transformé mon bon sens paysan (grand-père était cultivateur) en esprit scientifique.
Elle a transformé  ma curiosité naturelle en une soif de savoir intense, jamais étanchée.

 

J’ai « démarré » dans un petit patelin.
L’année suivante, je me suis retrouvé dans une « école/usine » de plus de 36 classes dans un quartier difficile.

«  C’est un jeune qui en veut »
avait dit le directeur quand l’inspecteur est venu.

Je me suis rapidement fait « enrôlé » par la Ligue Française de l’enseignement qui a obtenu ma mise à disposition pour des tâches multiples. (assurances scolaires, cinéma, colonies de vacances…)
J’ai eu la chance de pouvoir échapper à cette vie que je n’avais pas choisie.

 

Je suis « entré en bénévolat » comme on entre dans les Ordres, car j’ai rapidement compris que le rôle des maîtres d’école ne s’arrête pas à la porte des établissements.

 

J’ai été plusieurs fois présidents.
J’ai  été plusieurs fois secrétaire et trésorier.
J’ai animé des forums en France et au Canada.
J’ai été pendant plus de 30 ans trésorier d’une association à portée nationale.
Et c’est la curiosité et l’envie d’apprendre que m’a poussé à exercer plusieurs métiers.

 

Papy et la photographie :

Voir ICI.

 

Papy journaliste :
 

Nombreux articles de presses.
Publications de romans.
Publications de nouvelles.
Publications de poèmes.
Publications scientifiques et techniques
Publications de textes.
Réalisation de cassettes.
Réalisation de DVD.

Forum journal La Croix Dimanche.
Journal Panorama.
Traductions de la presse allemande spécialisée dans le modélisme.

Papy et la cuisine :

 

Ma passion de la cuisine m’a conduit à passer mes examens de professeur de cuisine en lycée technique.
Je crée régulièrement de nouvelles recettes.
Je partage mes connaissances sur 2 sites internet :


http://www.unmiroirpour3visages.com

http://trucapapy.com

 

Papy et l’audio visuel :

 

Primé plusieurs fois pour mes diaporamas (Epinal, dans les années 1970 – Vichy, Londres, Sydney…) , je suis passé au diaporama numérique ( appelé aujourd’hui création audiovisuelle) en 2009.

Je créé, chaque année de nouveaux diaporamas (voir ICI)
 

– participation à de nombreux festivals.

– concours régional Région PACA.
– concours national.
– Coupe de France.
– concours internationaux Italie et Allemagne.
– organisateur régulier de projections audiovisuelles.
– jury au concours national.
– jury à la Coupe de France.

Papy animateur :

 

– création d’une école de photographie (4 niveaux) animées par des bénévoles.
– création d’une école de pilotage de modèles réduits.
– nombreuses conférences sur des sujets divers.

 

Et tout ce qui reste à faire…
 

PS :
 

2016 : un homme politique a demandé que l’on me donne les palmes académiques.
Dans sa grande sagesse, le ministère de l’Éducation nationale a refusé sans explications.