Introduction artiste

Dans chaque homme il y a un…….artiste qui sommeille.                            
Il suffit qu’il ait la chance de se révéler.

Papa était amateur de photographie. Il possédait un vieil appareil de marque Lumière qui s’ouvrait comme un diable qui sort de sa boîte.

C’était un appareil de format 6 x 9. On développait les films et l’on tirait les photos par simple contact. Pas besoin d’agrandisseur.  Papa est décédé trop jeune et comme la guerre lui avait pris plusieurs années de sa vie, il n’avait jamais eu le temps de partager avec moi sa passion. Mais qui sait ? J’ai peut-être hérité de quelques gènes car la photographie est également devenue ma passion.
                                      Une passion ! Bien plus que cela car ne voulant amputer le budget de mon ménage, je suis entré le dimanche dans la presse comme laborantin pour finir, quelques années plus tard, prof de photo dans une prestigieuse école de journalisme.

Bien mieux : la photographie m’a conduit bien plus loin. Car le photographe se doit de partager. Alors il peut certes organiser des expositions, mais il y a mieux encore. Il peut partager ses photographies en les faisant danser sur un grand écran sur une belle musique et raconter une histoire.

Le voilà réalisateur.

Et quand on veut raconter des histoires, il faut apprendre à regarder. Alors parfois, on regarde avec le cœur et les mots se réfugient  dans le bout des doigts et ils donnent naissance à des poèmes, des textes, des chansons.

« Nur das Schöne kann  die Welt noch retten » disait Konrad Laurenz
   Seul le sentiment de l’esthétique peut encore sauver l’humanité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*