LE CHASSELAS DORE

J’avais planté quelques pieds de vignes autour de la cabane des jardiniers. Mon but n’était nullement de me lancer dans la production d’un quelconque picrate, mais de pouvoir grappiller de temps à autre, quelques grains de raisins pendant les pauses.

J’avais donc choisi de planter :
 

– un pied de muscat de Hambourg
– deux pieds de Chardonnay.

Quelques temps après, j’en ai parlé à Didier le vigneron chez lequel je m’approvisionne et il m’a persuadé en quelques mots, que j’avais fait une erreur :

Si tu veux te délecter avec du raisin, garde ton muscat de Hambourg mais remplace tes pieds de Chardonnay par du Chasselas.
Tiens je te recommande du Chasselas doré ou du chasselas rose. "

J’ai suivi ses conseils et au printemps, j’ai planté mes nouveaux plants de vignes.

Je vous présente mes premières grappes (dont je suis fier, mais il ne faut pas le dire)
L’année a été bien sèche et j’ai été obligé d’arroser de temps à autre, mais les résultats en valent la peine

Voici quelques images de chasselas doré.
Leur peau est fine et leur goût est excellent à tel point d’ailleurs que j’ai du mettre un filet pour protéger mes quelques grappes. Les oiseaux ne se trompent pas. Ils savent ce qui est bon..

Chasselas :

En Suisse ou l’appelle aussi le fendant car les grains de raisin se fendent à maturité

Illustrations photographiques  © Papy Jipé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*