EPICES POUR POMMES DE TERRE   Gewürze für Kartoffeln.

L’autre jour, nous sommes allés faire nos courses en Allemagne.
Faut dire que la frontière passe à peine à 15 km de chez nous.

J’ai d’ailleurs noté une chose plutôt amusante :

Les Allemands viennent faire leurs courses en France parce que les prix sont moins chers.
Et les Français vont faire leurs courses en Allemagne en prétendant la même chose.

Je pense que les produits ne sont pas les mêmes et qu’il faut, une fois de plus, savoir faire la part des choses.

Je faisais donc mes courses, quand j’ai trouvé une boîte d’épices pour pommes de terre.
Je l’ai achetée dans l’idée d’en faire un banc d’essai.

Voilà le pourquoi du comment.

EPICES POUR POMMES DE TERRE :

Me conformant aux indications de la boîte, j’ai saupoudré des pommes de terre sautées en fin de cuisson.

Résultats :

Les pommes de terre avaient un petit goût pas mal.

J’ai pris une cuiller de pommes de terre, et j’ai remis des épices.

Résultats :

Point trop n’en faut !

Comme toujours, chaque personne possède une sensibilité de la perception des goûts différente.
Un fumeur aura moins de sensibilité qu’un non fumeur. Même cas pour une personne qui rajoute systématiquement  du poivre.

COMPOSITION :

Lecture de la composition sur l’étiquette du fabricant :

– sel.
– poivre.
– oignon en poudre.
– ail en poudre.
– paprika.
– curry jaune.
– marjolaine.
– gingembre.
– clou de girofle.
– sucre.
– aromes.
– antiagglomérant.

Commentaires :

Dans un premier temps, le produit semble «  clean » à part bien sur les aromes :
Pas d’indications de glutamate ou autres exhausteurs de goût.
Mais allez savoir !
Les aromes cachent-ils un produit illégal ?

Les différentes poudres sont sèches et en présence d’humidité (vapeur de cuisson) elles forment des petits blocs qui ne passent plus à travers les trous du couvercle.
Voilà pourquoi l’industriel a rajouté un antiagglomérant.
Mais lequel ?

J’ai utilisé cette boîte jusqu’à ce qu’elle soit vide.
Quand j’ai voulu  en racheter, elle avait disparu des rayons.
Renseignement pris : c’était une promotion.
Dommage !

Sauf que…

POURQUOI NE PAS FAIRE SOI-MÊME CE MÉLANGE D’ÉPICES ?

Les produits sont presque tous disponibles et pour les autres nous verrons.

Voilà, je vous propose une recette personnelle, très proche de celle de la boîte.
Je ne vous donne pas de grammage, mais des volumes car les grammages dépendent de l’humidité.
Seconde raison :  tout le monde ne possède pas de balance précise pour peser les petites quantités.

–  3 cuillers à soupe de sel fin.
– 1 cuiller à café de poivre.
– 1 cuiller à soupe  d’oignon en poudre.
– 1 cuiller à café  d’ail en poudre.
– 3 cuillers à soupe de paprika doux
– 3 cuillers à soupe de curry jaune.
– marjolaine remplacée par  3 cuillers à soupe de pointe d’aneth.
– 1 cuiller à café de gingembre en poudre.
–  1 pointe de couteau de clous de girofle broyés
– sucre. Supprimé
– 5 cuillers à soupe de riz.

Commentaires :

La marjolaine est remplacée par de l’aneth qui, à mon avis, convient mieux.
Je supprime aussi le sucre chaque fois que possible, car notre alimentation est trop riche en sucre.
Le riz fait office d’antiagglomérant.
C’est le vieux « truc » des restaurateurs qui mettent du riz dans les salières individuelles.

Ensuite bien mélanger.

COMMENT BIEN UTILISER CE MÉLANGE ?

Bien voilà, vous avez préparé votre mélange personnel.
Il fait falloir l’utiliser et le conserver.

Le plus facile est de garder un petit flacon avec couvercle distributeur à trous et de ne le remplir qu’au fur et à mesure des besoins.

Stocker le reste dans un verre bien hermétique.

COMMENTAIRES DU CHEF :

Moi, je suis content quand je prépare moi-même mes mélanges d’épices.
Vous avez la possibilité de les varier, la possibilité aussi de les personnaliser à vos goûts.

Ne saupoudrez pas directement au-dessus des pommes de terre en cuisson ; il est préférable de prélever un petite cuiller de mélange dans votre récipient pour gardez ainsi votre réserve loin de l’humidité.

Les différents produits se trouvent dans le rayon épices de vos super marchés.

Allez osez, osez