ASPERULE ODORANTE WALDMEISTER

Les premiers rayons de soleil du printemps nous invitent à sortir au grand air.
Il est vrai, même si l’hiver n’a pas été trop rigoureux, qu’il est grand temps d’aller faire un petit tour en forêt.

Alors, je suis retourné dans la forêt de mon enfance et dès les premiers pas, j’ai été accueilli par une odeur qui m’a ouvert la porte de mes souvenirs.

Je me suis retrouvé quelques soixante ans en arrière, quand mon père m’emmenait faire une promenade dans la forêt. Au printemps, nous ramassions les premières morilles. En automne, c’était le tour des trompettes de la mort.
Il y avait toujours quelque chose à ramasser, à cueillir.
 

L’odeur qui m’avait accueilli dès les premiers pas, provenait d’une toute petite fleur blanche et je me suis souvenu que papa en cueillait et qu’il mettait les fleurs odorantes à macérer dans du vin blanc.

C’est de cette façon que j’ai refait connaissance avec une fleur que j’avais presque oubliée : l’aspérule odorante.

 

PRESENTATION  de l 'ASPERULE ODORANTE


L’aspérule odorante est aussi appelée galium odoratum par le botanistes
L’aspérule est une plante herbacée.
On l’appelle aussi «  Petit muguet » ou « Reine des bois. »
Elle est vaguement apparentée à une autre plante qui vit également au printemps : l’ail des ours.
Dans les pays germaniques, l’aspérule est dénommée « Waldmeister » Roi de la forêt.

L’aspérule n’est pas très haute : entre 20 et 40 centimètres.
Elle se reconnaît surtout à ses feuilles de forme allongée ovale qui sont toutes attachées au même niveau.
On dit que l’aspérule à des feuilles verticillées (attachées au même niveau);


Au toucher, les feuilles sont assez rugueuses. Elles restent facilement attachées aux chaussettes surtout si elles sont en laine.
Autre particularité : la tige est de section carrée comme chez les labiées.

Mais, ce sont surtout les fleurs et en particulier leur parfum qui permet à coup sûr de reconnaître l’aspérule.

L’aspérule : belle, odorante, utile, mais dangereuse.

Je cite un excellent article trouve –sur le site doctissimo santé.

Cliquez ICI.

Il ressort de la lecture de cet article que l’aspérule possède des vertus intéressantes, mais que sa puissance est telle qu’il faut savoir la doser.

Certains pays interdisent même son usage à cause d’un principe appelé coumarine.
Ce produit est un anticoagulant, mais il  est avant  tout à utiliser pour ses qualités aromatiques.

Utilisation de l’aspérule :

Ne possédant pas suffisamment de connaissances dans le domaine de l ‘herboristerie, je me cantonnerais donc à parler des autres utilisations de l’aspérule.

Tout d’abord, il convient de signaler que le parfum de l’aspérule est utilisé en parfumerie.
Vous pouvez parfumer vos armoires en mettant un petit bouquet sous une pile de linge.

Vin à l’aspérule :  Maibowle » ou « Waldmeisterbowle » ou « Maitrank » .


 Vin aromatisé à l’aspérule.

Ingrédients :

– 2 litres de vin blanc.
– 1 petit bouquet d’aspérules environ 100 g
– (privilégiez le haut des tiges qui portent les fleurs.)
– zeste d’une orange non traitée.
– zeste d’un citron non traité.
– 1 petit bâton de cannelle.
– 100g de sucre.( ou plus selon votre goût)

– réunir tous les ingrédients dans un verre à conserve à fermeture mécanique.

– laisser macérer pendant une dizaine de jours sans mettre en plein soleil.

– filtrer
– conservez au froid

Liqueur d’aspérule.

Elle se fait en faisant macérer l’aspérule dans de l’alcool blanc.
On choisira de préférence de l’alcool le plus neutre possible.
Ce serait dommage d’utiliser des alcools trop typés tels que poires, kirsch..

– 1 litre d’alcool
– 50 g d’aspérule (soit une vingtaine de branches fleuries)
– 150 g de sucre au plus selon votre goût.
 

Durée d’infusion : 1 bon mois.


La liqueur prend tout d’abord une couleur vert pâle.
Si on prolonge la durée d’infusion, la couleur sera plus foncée et le goût plus prononcé.

L’aspérule en tisane :

Bien sûr, il est tout à fait possible de faire infuser l’aspérule dans de l’eau pour préparer une tisane qui favorise le sommeil.

Une bière à l’aspérule :

Une des dernières inventions à base d’aspérule est née le jour où on a eu l’idée de parfumer la bière avec de l’aspérule. Je n'en ai jamais goûtée mais ma prochaine cuvée de bière sera parumée avec de l'aspérule.

Il existe d’ailleurs, depuis 1964, une Confrérie de l’aspérule.
Son siège la ville d’Arlon en Belgique.
Ses membres militent pour une meilleure reconnaissance de l’aspérule.
Voir leur site avec quelques recettes : 
cliquez ICI

COMMENTAIRES DE PAPY

L'une des grandes revues de vulgarisation scientifiques à recemment consacré un numéro spécial aux relations entre l'Homme et la Nature.
Cette nature a tout d'abord été considérée comme hostile, mais elle fournissait également à l'homme, tout ce dont il avait besoin.
Mais l'homme n'est que rarement content.
Alors il essaie de faire évoluer les conditions de sa vie.
L'électricité a tué la nuit.
Le chauffage central a tué le froid.
Si bien que l'Homme a commencé à s'éloigner de plus en plus de la nature.
Dans les villes, rares sont les choses et les événements qui rapellent les saisons.
Quelques centimètres de neige viennent nous rappeler que nous sommes en hiver.

 

Pourtant, là-bas, à quelques kilomètres, il y a les champs et les forêts, les fleurs et les champignons autant de jalons qui permettent d'égayer une vie qui deviendrait vite monotone.

 

Photographies © Papy Jipé

 

L'aspérule odorante : une plante herbacée

 

De petites fleurs blancges  mais quel parfum !


Les petites fleurs blanches sont très parfumées


Elles ont 4 pétales


Les feuilles sont toutes attachées au même niveau

On dit que les feuilles sont verticillées.


Une plante utile mais qui peut devenir dangereuse.

Un gros bouquet d'aspérules qui donne le sourire.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*