COQUELET : RECETTE SIMPLE ET RAPIDE:

PRESENTATION

Le coquelet est une volaille âgée en gros d’un mois. Il pèse entre 400 g et 700 g.
Normalement, le coquelet est un petit coq, ou alors un gros poussin qui va se transformer en coq.

Agé d’environ un mois, sa chair n ‘a pas eu le temps de développer un goût bien affirmé. Elle est souvent flasque.

Le gros avantage réside dans son prix, car il est très abordable. Ce qui est également intéressant, c’est le poids.
Petit, il peut être servi pour 1 seule personne.
Quand il atteint 700 g, il est servi pour 2 personnes.

Les différentes recettes destinées au poulet peuvent également être utilisées pour la préparation du coquelet.

 

Pourtant, j’ai choisi de vous présenter une façon de préparer le coquelet aussi simple et aussi rapide que possible. Vous avez tout loisir de modifier la technique de base pour l’adapter à votre goût

COQUELET FACON PAPY JIPE

 

Ingrédients : pour 2 personnes.

– 1 coquelet de taille moyenne (500 g – 700 g).
– 1 grosse échalote 70 g.
– 30 g de beurre.
– 2 cas d’huile.
– 1 dl de vin blanc sec.
– thym.
– sel, poivre.

 

Progression :

Généralement les coquelets sont vendus vidés, mais vérifiez quand même.
Flambez-le, si besoin.

Découpage.

– dos du coquelet vers vous.
– découper verticalement en suivant la colonne vertébrale d’un côté.
– refaites la même opération en suivante la colonne vertébrale de l’autre côté.

– vous venez donc d’enlever la colonne vertébrale.
– posez le coquelet sur le dos et aplatissez-le d’un coup de main.
– aplati de la sorte, le coquelet est dit «  en crapaudine »
– en suivant l’os du bréchet, coupez le coquelet en deux parties.
– chaque partie comprend une cuisse, un demi bréchet, une aile.

Le coquelet est prêt pour la cuisson.

– ciselez l’échalote.

Cuisson.

– on commence dans une poêle ou mieux, dans un sautoir allant au four.
– chauffer sans excès beurre + huile.
– commencez la cuisson en mode « sauter » pour obtenir une coloration.
– il est préférable de commencer côté peau.
– retourner pour colorer l’autre face.
– sel, poivre, un peu de thym.
Dans le cas d’une poêle, transvaser dans un récipient qui supporte la chaleur. 
– four à 180°C
– laissez cuire.

– vérifiez la cuisson.
– quand le coquelet est cuit, réservez-le sous papier aluminium.

– remettez le récipient sur le feu.
– faites suer l’échalote ciselée.
– déglacer vin blanc et laisser réduire.
– remettez le coquelet.
– rectifier l’assaisonnement.

 

Servir sur plat ou assiette.

 

COMMENTAIRES DU CHEF :

On ne peut plus simple.
On ne peut plus rapide, mais on peut toujours modifier.

Il est possible d’ajouter des champignons frais, déshydratés etc..

Vous pouvez également ajouter des tomates taillées ou des tomates cerises.
L’estragon se marie également bien ave le coquelet…

 

Dans tous les cas, bon appétit et régalez-vous.

 

Illustrations photographiques © papy et mamy

 

Coquelets : entre 400 et 700 g
Une viande d'un prix abordable.

 

Premier coup de couteau le log de la colonne vertébrale.

 

On enlève la colonne vertébrale en deux coups de couteau.

 

Le coquelet est aplati en "crapaudine."

 

Puis est est coupé en 2 dans le sens vertical. Chaque part comprend une cuisse, du blanc et une aile.

 

On comence la cuisson ( beurre + huile)

 

Les moceaux sont traités en " sauter"

 

On cherche à obtenir une coloration.

 

On termine la cuisson au four.

 

Servi à l'assiette ave garniture de légumes